Critères d'évaluation

Le juge-évaluateur doit attribuer une note précise sur 10 000 pour chacun des critères suivants. Il doit obtenir la permission de l'A.M.A. pour marquer n/d plutôt qu'une note aux critères qui ne s’appliquent pas. Ensuite, il doit commenter les critères lorsque c’est nécessaire. Le juge-évaluateur peut suggérer des critères additionnels pour les évaluations des éditions futures.

Points bonis: cliquez ici

 

1) Spectacle (performance dans l’ensemble) :

A) Durée du spectacle (minimum 1 heure = 100 % des points)

B) Attirance auditive (bon goût, qualité et richesse de caractère / personnalité / esprit)

C) Attirance visuelle (bon goût, qualité et richesse de caractère / personnalité / esprit)

D) Présence sur scène

E) Contact avec le public

F) Précision

G) Solidité

H) Synergie, cohésion, coordination

I) Justesse (instruments accordés, etc.)

J) Pertinence des éléments présentés

K) Les musiciens sont-ils à l'aise sur scène? S'amusent-ils?

L) Sécurité sur scène (ex.: les fils sont-ils dangereusement encombrants?)

M) Efficacité à imiter (groupes d’imitateurs)

 

2) Interprétation (s’il y a lieu) :

A) Bon goût (qualité et richesse de caractère / personnalité / esprit)

B) Créativité (originalité)

 

3) Rythmique :

A) Niveau de difficulté (précision, technique, etc.)

B) Créativité (originalité)

C) Justesse (instruments accordés, etc.)

D) Goûts personnels du juge

 

4) Paroles :

A) Niveau de difficulté

(précision, technique : prononciation / articulation / diction etc.)

B) Bon goût (qualité et richesse de caractère / personnalité / esprit)

C) Créativité (originalité)

Évaluez séparément la cote du chanteur.

 

5) Instrumentation (cela comprend les voix) :

A) Niveau de difficulté (précision, technique, etc.)

B) Créativité (originalité)

C) Justesse (instruments accordés, etc.)

D) Goûts personnels du juge

 

6) Costumes :

A) Niveau de difficulté (soins et efforts fournis)

B) Bon goût (qualité et richesse de caractère / personnalité / esprit)

C) Créativité (originalité)

D) Pertinence

E) Attirance visuelle

 

7) Sonorité (sans tenir compte du handicap du lieu choisi) :

A) Bon goût (qualité et richesse)

B) Mélodies

 

8) Arrangements :

A) Bon goût (qualité et richesse)

B) Créativité (originalité)

 

9) Note globale :

Voici la marche à suivre pour respecter une procédure uniforme d'évaluation :

A) Le juge doit faire séparément une moyenne des notes des critères (chaque critère étant identifié par une lettre) de chacune des catégories précédentes (chaque catégorie étant identifiée par un chiffre);

B) Ensuite le juge doit faire une moyenne des résultats de chaque catégorie. Le résultat final est la Note globale.

 

10) Niveau de difficulté de l'ensemble de la performance :

(moyenne de 3-A, 4-A, 5-A, 6-A)

11) Créativité/originalité :

(moyenne de 2-B, 3-B, 4-C, 5-B, 6-C, 8-B)

12) Bon goût (selon le juge) :

(moyenne de 2-A, 3-D, 4-B, 5-D, 6-B, 7-A, 8-A)

 

Nota Bene

 

«Bon goût» selon l'A.M.A.

Afin d’être qualifié de «bon goût», un effort doit faire preuve de pertinence, être suffisamment notable et évidemment non-excessif. Voici ce qui sont selon l’A.M.A. les caractéristiques d’un effort de bon goût. Une contribution doit raisonnablement remplir tous ces critères afin d'atteindre les standards de l'acceptable :

  • compatibilité : être statistiquement pratique et agréable (aux sens) selon le contexte (pudeur et tendances culturelles (coutumes, mode, etc.));

  • ou incompatibilité pertinente (dans un tel cas, l’incompatibilité doit clairement servir de support pour véhiculer un message très spécifique);

  • nature responsable de la contribution : le responsable, selon l’A.M.A. se caractérise par une influence constructive, favorisant un comportement qui fait preuve de vertus en matière de civilité.

 

«Créativité» selon l'A.M.A.

Selon l'A.M.A, la créativité est une évolution innovatrice particulièrement notable qui respecte le bon goût.

 

 

Points bonis

Le juge doit associer l'évalué à l'une des catégories ci-dessous. La «cote points bonis» affecte le classement du participant dans le concours, sans toutefois affecter la note ou la cote d'évaluation.

 

1- Le «Pionnier» est celui qui impressionne vivement son juge en matière d'innovation agréable dans l'ensemble de l'oeuvre :

 

PE - Pionnier Excellent (10 points)

PR - Pionnier Remarquable (9 points)

 

2- Le «virtuose» est celui qui impressionne vivement son juge en matière de maîtrise d'une technique difficile dans un style connu ou familier :

V - Virtuose (7 points)

 

3- Le «Satisfaisant» est celui qui arrive à rassasier son juge :

SE - Satisfaisant Excellent (6 points)

SB - Satisfaisant Bon (4 points)

 

4- Le «Passable» est celui qui ne rassasie pas complètement mais qui est tout de même acceptable :

P - Passable (Moyen) (2 points)

 

5- «L'insuffisant» est celui qui selon le juge, ne mérite pas une tentative de mise en marché :

I - Insuffisant (Médiocre) (0 points)

 

 

 

© 2016 par AMAQUEBEC. Créé avec Wix.com

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now